Formation professionnelle de jeunes en décrochage scolaire

Action Sud, Projet en cours

  Sénégal

Partenaire

Oeuvrant notamment dans les quartiers défavorisés de Dakar, l’ONG Concept y promeut l’emploi des jeunes dans un pays où une personne sur deux a moins de 18 ans. Elle soutient également le secteur de l’artisanat, source d’activités et revenus potentiels dans ce contexte où le chômage frappe durement les plus vulnérables. Education à la citoyenneté, formation et consolidation des capacités techniques, accès aux marchés et aux financements sont les leviers qu’elle utilise pour encourager les droits économiques, sociaux et culturels de ces populations.

Les grandes lignes du projet

Situé dans communes de Parcelles et Grand Yoff, deux des localités les plus peuplées de Dakar, le projet vise l’amélioration de la situation socio-économique de 60 jeunes vulnérables et en décrochage scolaire, parmi lesquels majoritairement des femmes et ce, par :

  • leur formation dans une activité artisanale (ex : mécanique, restauration, couture, arts) par des maîtres artisans qui ont eux-mêmes bénéficié d’une formation préalable
  • leur accompagnement et soutien dans le démarrage d’une activité (définition de leur projet, achat de matériel) et son développement progressif
  • leur formation en alphabétisation, citoyenneté et compétences de vie (estime de soi, développement personnel)

Il insiste également sur la dimension collective et les retombées positives pour les communes ciblées par le projet par : 

  • le soutien à la création de collectifs de travail et l’installation d’unités de production collectives
  • le soutien au lancement d’actions citoyennes collectives qui bénéficieront aux habitants : actions en faveur de l’environnement (recyclage, aménagement du quartier), organisation d’événements culturels ou sportifs, etc

Durée et financement du projet

Le projet a une durée de 2 ans à partir de 2020 et bénéficie du soutien de FDH Belgique, FDH France et de la WBI

Ce que j’ai plus aimé avec ce projet c’est d’y avoir été associé dès le début. J’ai bien pu expliquer ce dont j’avais besoin pour améliorer mes connaissances. Je peux maintenant confectionner de très jolis habits à un prix abordable.»


Ousmane Ndiaye, couturier dans son atelier de Grand Yoff

Pour soutenir ce projet, cliquez ici

Faire un don

Votre soutient nous permet de ...

[mollie-forms id="414"]

Faire un don à FDH BelgiqueMerci de votre soutien

Montant