Ce mardi 5 novembre: échange autour de la question du respect dû aux femmes

invitation

Frères des Hommes et l’Association pour l’entreprenariat féminin de Bukavu, Sud-Kivu, en RDC, vous invitent à échanger autour de la question brulante du respect dû aux femmes.
Comment faire évoluer les mentalités à ce propos à Bukavu, en Belgique et partout ailleurs.

Brève présentation des associations :

APEF : Association pour l’entreprenariat féminin de Bukavu, Sud-Kivi, République démocratique du Congo
Il y a 25 ans que l’APEF a été créée à Bukavu afin de travailler avec les femmes qui, en s’échappant de la guerre mortifère surtout à la campagne, sont venues s’installer en ville pour se protéger. A l’époque, la plupart des femmes étaient les seules responsables de leurs familles. Elles devaient travailler dans le secteur informel pour pouvoir se nourrir, et elles ne comptaient sur l’aide de personne.
APEF vise à long terme à renforcer ces femmes et ces ménages à faible revenu en tant qu’acteurs économiques et acteurs sociaux en capacité de gérer des micro-entreprises et/ou des exploitations agricoles familiales durables dont les revenus satisfont leurs besoins et ceux de leurs familles. Et ce, tout en contribuant au développement de la société congolaise aussi en ce qui concerne la citoyenneté et démocratie et la promotion de l’égalité hommes/ femmes. Le partenariat avec FDH Belgique a démarré depuis le début de l’association dans les années 90.

Les animatrices congolaises:
Salufa NUNU est co-créatrice d’APEF et depuis son plus jeune âge, elle se bat pour les droits des femmes car elles sont les victimes principales de la pauvreté, de l’injustice et de la violence.
Amina TUBIBU et Merveille MUHEMEDI sont deux animatrices de l’APEF qui travaillent quotidiennement pour sensibiliser aux femmes – mais aussi aux hommes- aux droits et à la participation citoyenne des femmes.

FDH : Frères des Hommes
La Vision de FDH part du constat de l’existence des grandes inégalités entre les populations du monde. FDH travaille à la construction de sociétés justes et équitables dans le Sud en s’attaquant aux véritables causes de la pauvreté et de la fragilité démocratique. FDH part du postulat que c’est en promouvant un développement durable qu’on arrivera à construire des sociétés plus égalitaires et en conformité avec le Vivre-bien, défini par chaque société.
La mission de l’association est de construire le développement durable avec une participation active des populations concernées.

Programme:

13h30 │Accueil

14h00│Introduction (Cecilia Diaz, directrice FDH) suivi de la présentation de l’APEF (Nunu Salufa, directrice APEF, Amina Tubibu, animatrice APEF et Merveille Muhemedi, animatrice APEF)

15h00 │Echanges d’expériences, de vécus (Angélique Bert, formatrice FDH)

Pause

16h00│Débat et échange sur les méthodes, pratiques et objectifs (partenaires et public)

17h00│Conclusion

Nous espérons avoir le plaisir de vous voir le 5 novembre à 13h30 dans les locaux de Frères des Hommes, rue Renkin, 2, 1030 Bruxelles.

0 Responses to “Ce mardi 5 novembre: échange autour de la question du respect dû aux femmes”


  • No Comments

Leave a Reply