Visite au partenaire Rwandais

eleves

Témoignages des participants à l’action d’Adenya,

Lors de notre dernière visite au partenaire Adenya, nous avons rencontré sur place des participants à l’action de formation et de promotion sur le terrain de l’agroécologie dans le district de Nyaruguru, au Rwanda. Nous sommes revenus très enthousiastes avec le travail réalisé par Adenya, ainsi que par le bon accueil des formations en agro-écologie par le public jeune et moins jeune qui y participe. Nous voulons partager quelques témoignages des participants car ils parlent des effets positifs du travail accompli par Adenya.

« Je m’appelle Odette Musabyemaliya et je suis membre du comité de réconciliation du secteur Ngera. Je remercie Adenya qui nous a donné cette formation sur l’agriculture et élevage respectueuse de l’environnement. Grâce à cela, j’ai bien connu la cause de la destruction de l’environnement et la disparition de certaines plantes, des animaux et des oiseaux qui ne se présentent plus dans certaines montagnes. J’ai appris que c’est l’homme qui est à la base de la destruction de l’environnement mais que c’est aussi lui qui peut le protéger. Après cette formation, je suis prête également à partager avec mes voisins et collègues les acquis de cette formation ainsi que les différentes techniques apprises en rapport avec la lutte contre la destruction d’environnement. »

« Je m’appelle Enatha Gahongayire je suis secrétaire du conseil Consultatif de la cellule de Cyuna, secteur Rusenge. Je suis contente de la formation reçue de l’Adenya et grâce à elle, je m’engage à la lutte contre la destruction de l’environnement en évitant de rejeter les sachets et autres déchets non décomposables n’importe où. Je vais également faire la sensibilisation de mes voisins sur la protection de l’environnement. J’ai également appris que l’utilisation du fumier seul, bien décomposé et d’au moins de 4 mois, ça donne plus de production. Je ne savais pas vraiment que le fumier provenant du petit bétail est plus riche par rapport à celui du gros bétail. Ainsi, je vais commencer à utiliser le fumier bien décomposé et en évitant de brûler n’importe comment les arbres et mauvaises herbes afin de mieux protéger mon environnement ».

Modestine Izere est élève du groupe scolaire Bigugu. « J’ai bien appris l’importance de l’agriculture de légumes et de l’élevage du petit bétail en particulier l’élevage de lapins. Pour cela, j’ai pris la décision d’élever des lapins depuis les prochaines vacances. J’ai bien appris que l’élevage de lapins est plus facile à pratiquer et qu’il ne demande pas beaucoup d’investissement surtout dans l’alimentation, leur cycle de reproduction est plus simple et très court ».

visite

0 Responses to “Visite au partenaire Rwandais”


  • No Comments

Leave a Reply