Visite à la fabrique d’épices Flavori

visite épices 1

Dans le cadre de ses animations-formations, Angélique Bert, l’animatrice de Frères des Hommes a travaillé le thème des épices.
C’est pour cette raison que les apprenantes sont allées visiter une fabrique d’épices, accompagnées par Cécile -formatrice de l’association le Figuier- Angélique et Catherine de Frères des Hommes. L’entreprise familiale FLAVORI les a accueilli afin d’expliquer la production et la distribution d’épices vendues en Belgique. Cette visite à permis de découvrir les épices en dépôt, leur fabrication et leur conditionnement.

Dans le passé, Flavori vendait des épices sur les marchés bruxellois, puis s’est lancée dans le mélange d’épices venues du monde entier. A l’heure actuelle, Flavori travaille avec la cheffe très connue du Maroc, Choumicha, et vend les épices en sachet de 100 grammes plutôt qu’en pots de 50 gr. Les apprenantes dès lors ont pu s’identifier à elle.
Flavori a souligné la distinction entre deux sortes d’épices: les épices « vertes », dites douces, qui se cultivent dans les pays européens comme le basilic, le persil, et les épices plus fortes, venant de pays exotiques, telles le coriandre, la cannelle, la muscade, …
Prenons l’exemple de la muscade: c’est un fruit dont les différentes parties sont comestibles : l’écorce, la chair dont on peut faire de la confiture et l’utiliser dans des gâteaux, et enfin le noyau enrobé de macis que l’on emploie notamment dans les charcuteries. Le noyau constitue la noix de muscade, sous forme de poudre également.
Le groupe apprend aussi que certaines épices comme les bâtons de cannelle et de réglisse sont emballés à la main. Il retire une impression très positive de la visite de cette usine en Belgique qui s’approvisionne dans le monde entier.

Visite épices 3

0 Responses to “Visite à la fabrique d’épices Flavori”


  • No Comments

Leave a Reply