RDC : APEF (Association pour la promotion de l’entreprenariat féminin)

Objectif de l’action :

Augmenter les revenus des femmes défavorisées de Bukavu (Sud-Kivu) et former ces femmes au respect des droits de la femme et à l’importance de sa participation active dans les différents espaces de la société.

Les actions principales

  • Aménager le centre de formation situé à Bukavu (achat de meubles ; achat de trois machines et d’un groupe électrogène complet ; achat de matériel pour couture, broderie, teinture ; préparation du local, etc.)
  • Mise en place de séances de formation techniques (coupe-couture, broderie, teinture notamment): cinq modules de formation pendant un an et demi.
  • Mise en place de séances de formation citoyenne et en droits de la femme : cinq modules de formation.

Le partenaire local :

L’Association pour la promotion de l’entreprenariat féminin (APEF) a été créée en 1996 pour soutenir les initiatives des femmes à faibles revenus agissant à Bukavu et dans les territoires avoisinants (Sud-Kivu ; RDC). Elle soutient ces femmes en créant des activités génératrices de revenu: petit commerce, couture, broderie, teinture, etc. Pour y arriver, APEF donne des formations techniques, facilite l’accès au matériel de travail et donne un appui en gestion économique et comptable. Elle forme aussi les femmes à leurs droits, au rapport homme/femme et à la culture démocratique, afin de contribuer au renforcement de la place des femmes dans la société congolaise, en appui à la reconstruction du pays. L’association adopte une approche qui met le genre au cœur de sa stratégie. Depuis 2002, un centre de formation professionnelle est en place ayant comme objectif la diversification des activités économiques des femmes à faibles revenus (http://www.freresdeshommes.org/l%E2%80%99apef-a-bukavu-face-aux-objectifs-du-millenaire/).

Bénéficiaires directes de l’action:

300 femmes des milieux très défavorisés de la ville et de la campagne et leurs familles (1.800 personnes).

Durée du projet :

Ce projet d’un an et demi se termine en 2016 et est soutenu par la Loterie Nationale Belge, la commune d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, Frères des Hommes France et Frères des Hommes Belgique. Son budget total est de 40.000 euros.