Sénégal : les agro-éleveurs

rizicultureObjectif :

Assurer la sécurité alimentaire d’une région au climat de type sahélien et gérer les ressources naturelles de manière raisonnée et durable de façon à réduire l’exode et l’émigration

Activités principales :

  • Formation aux techniques d’agro-élevage
  • Formation à la gestion d’exploitation, à la transformation et commercialisation des produits agricoles
  • Formation aux droits des paysans et au régime foncier (accès à la terre)
  • Formation aux techniques de compostage, au reboisement et à la gestion de l’eau et des déchets
  • Dotation en matériel agricole, en intrants
  • Equipement d’un grenier à céréales, d’un magasin de vente de surplus
  • Mise en place d’un fonds d’appui pour le développement de 50 fermes écologiques
  • Echanges Nord-Sud et Sud-Sud
  • Culture de plus de 100 ha de riz

Partenaire local :

Union Interprofessionnelle des Agro-Pasteurs de l’arrondissement de Rao, groupement d’intérêt économique qui réunit des acteurs des filières agricoles selon trois axes : participation, responsabilisation et appropriation des communautés à la base.

Bénéficiaires :

UIAPR regroupe 450 membres organisés en GIE (groupement d’intérêt économique) issus des filières agricoles (agriculture, élevage, horticulture). 227 de ces 450 membres constituent le groupe- cible des actions.

  • Directs : 147 riziculteurs (hommes), 50 agroéleveurs (hommes et femmes) et 30 femmes transformatrices des produits agricoles et commerçantes.
  • Indirects : leurs familles, soit environ 1750 personnes.

Durée du projet :

Ce projet de 3 ans se terminera en 2011. Le budget total de l’action est de 271.136 €

Projet de l’asbl Frères des Hommes cofinancé par la Direction Générale de la coopération belge au Développement (DGD), WBI, le MAE Luxembourg et FdH Italie.

0 Responses to “Sénégal : les agro-éleveurs”


  • No Comments

Leave a Reply