Brésil : paysans sans terre

Objectif :

Améliorer les conditions de vie des paysans sans terre du Brésil en rendant la production et la commercialisation plus performantes.

Activités principales :

  • Formation à l’agriculture biologique, comprenant un cours spécifique (« Pé no chão » : « Pieds dans la terre ») adressé à deux groupes de 60 élèves (État de Pernambouco)
  • Création de banques de semences et production de semences créoles
  • Assistance technique (dans 3 États : Rondônia, Tocantins, Rio Grande do Norte)

Partenaire local :

Le MST (Mouvement des travailleurs ruraux sans terre), prône la réforme agraire. Né officiellement en 1984, le MST rassemble de nos jours plus d’1,5 millions de personnes. Pour s’approprier des terres, les familles occupent des domaines laissés à l’abandon ; ces occupations sont appelées acampamentos. Lorsque le terrain est exproprié par le gouvernement et redistribué légalement aux paysans, l’installation s’appelle un assentamento. Cet espace doit être géré de manière à garantir la sécurité alimentaire, la viabilité économique et la préservation de l’environnement tout en respectant une organisation sociale propre aux habitants.

Bénéficiaires :

  • 3 500 familles des États concernés (Rondônia, Tocantins, Rio Grande do Norte) recevront une assistance technique en production et création de banques de semences
  • 120 jeunes suivront des cours théoriques et pratiques d’agriculture écologique

Durée du projet :

Ce projet de 5 ans se terminera en 2009. Le budget total de l’action est de 268.671 €

Projet de l’asbl Frères des Hommes cofinancé par la DGCD (Direction Générale de la Coopération au Développement).

Vous pouvez soutenir Frères des Hommes par un don en ligne en faveur d’un des projets du MST : création d’une banque de semences dans l’état de Rondônia.

0 Responses to “Brésil : paysans sans terre”


  • No Comments

Leave a Reply