Brésil : former les jeunes (suite)


Objectif :

Former les jeunes au travail agricole et à l’agroécologie afin de contribuer au développement de la réforme agraire.

Activités principales :

  • Formation technique des travailleurs ruraux et des jeunes agriculteurs
  • Formation civique et politique des responsables de l’organisation MST
  • Renforcement du partenaire
  • Formation en agroécologie et formation dans le domaine de la coopération agricole
  • Promotion de pratiques agroécologiques dans les aires réformées, c’est-à-dire les assentamentos (occupations de la terre non exploitée par des familles de paysans) et acampamentos (terrains expropriés redistribués par l’Etat)

Partenaire local :

Il s’agit du MST (Mouvement des paysans Sans Terre) de l’Etat de Pernambouco, situé dans le Nordeste, une des régions les plus pauvres du Brésil. Le but de ce partenaire est de permettre un accès à la terre à des milliers de travailleurs et habitants ruraux sans terre, en proposant un modèle agricole axé sur la production familiale et respectueux de l’environnement. Le cours intitulé « Pé no chão » (les pieds dans la terre) est proposé par le MST.

Bénéficiaires :
Directs :
60 jeunes (60% hommes et 40% femmes) de l’Etat de Pernambouco.
Indirects :
les familles des 151 acampamentos et des 220 assentamentos (28.500 familles environ).

Durée du projet :

Ce projet de 3 ans se terminera en 2014. Le budget total de l’action est de 124.900 €.

Projet de l’asbl Frères des Hommes cofinancé par la Direction Générale de la coopération belge au Développement (DGD)

0 Responses to “Brésil : former les jeunes (suite)”


  • No Comments

Leave a Reply