Bolivie : les femmes Palliris

palliris
Objectif :

Les Palliris sont les femmes ouvrières qui ramassent les déchets des mines pour se faire un salaire. Par extension, on appelle aussi Palliris les ouvrières qui trient des produits dans différentes usines.
L’objectif du projet est d’améliorer les conditions de travail des femmes Palliris chargées de la sélection des grains de café dans les entreprises de traitement du café.

Activités principales :

  • Formation des femmes et des dirigeants OECA (organisations économiques paysannes) en droits du travail
  • Formation des femmes en hygiène et techniques du traitement du café
  • Amélioration des conditions de travail dans les usines : achat de matériel, meilleur éclairage, accès à l’eau,…
  • Edition de 2 000 manuels sur la production et les techniques du café
  • Réalisation d’une vidéo sur les conditions de travail

Partenaire local :

FECAFEB : organisation nationale datant de 1991, défendant les petits producteurs de café regroupés en OECA; ces dernières soutiennent la production et la commercialisation des produits agricoles ruraux et apportent appuis juridiques et formations techniques à leurs membres.

Bénéficiaires :

  • Directs : 1220 Palliris, ouvrières pauvres et souvent analphabètes, qui sélectionnent les grains de café dans les usines du traitement de café pour les OECA.
    275 dirigeants d’OECA et représentants de 24 entreprises paysannes qui réalisent le traitement du café.
  • Indirects : les 30 entreprises paysannes productrices de café affiliées à FECAFEB (environ 2700 familles).

Durée du projet :

Ce projet de 3 ans se terminera en 2010. Le budget total de l’action est de 63.957 €

Vidéo : Les Palliris

Projet de l’asbl Frères des Hommes cofinancé par FdH Italie, la Fondation Lavazza et le Fonds EFICO (géré par la Fondation Roi Baudouin).

En savoir plus sur les femmes Palliris

0 Responses to “Bolivie : les femmes Palliris”


  • No Comments

Leave a Reply