Jean-Pierre Plumat nous a quittés.

Jean-Pierre

Depuis plusieurs années, il était membre de l’assemblée générale et bénévole chez Frères des Hommes. Jean-Pierre assurait les traductions de l’espagnol au français, avec beaucoup de professionnalisme et d’engagement personnel. De plus, lui et son épouse Arlette accueillaient régulièrement les partenaires du Sud de FdH chez eux.

Jean-Pierre connaissait très bien les situations difficiles que vivaient plusieurs populations dans le monde. Sa solidarité envers ces populations, ainsi que sa générosité s’exprimaient dans l’accueil chaleureux qu’il donnait aux partenaires du Sud. Son humeur et sa gentillesse faisaient que ces partenaires découvraient une Belgique inattendue et des Belges magnifiques, selon leurs dires.

Mais Jean-Pierre était beaucoup plus que cela : il était romaniste et professeur, et s’intéressait avec passion aux problèmes du monde. Il était critique envers les détenteurs du pouvoir et, surtout, révolté contre les injustices flagrantes d’ici et de partout dans le monde. Il luttait, dénonçait, écrivait sur ces sujets, en nous aidant à rester conscients et mobilisés. Il nous faisait réagir et nous encourageait à ne pas rester indifférents à la souffrance des autres.

Jean-Pierre manquera à sa famille, à ses amis, aux partenaires du Sud, et, bien-sûr, il nous manquera beaucoup à nous, membres et sympathisants de Frères des Hommes.

« Hasta siempre, camarade Jean-Pierre »,  nous a écrit un partenaire. « Hasta siempre, cher Jean-Pierre ».

0 Responses to “Jean-Pierre Plumat nous a quittés.”


  • No Comments

Leave a Reply