Economie sociale et populaire

Promouvoir une économie mondiale à visage humain, tel est l’un des objectifs de notre travail. Référence est faite ici en particulier à la fameuse “économie sociale”, qui regroupe traditionnellement les associations, les coopératives, les mutuelles et les fondations. Il s’agit d’une thématique chère à notre association dans la mesure où nous avons inscrit la lutte contre l’exclusion parmi nos lignes d’actions prioritaires. C’est précisément cette optique qui nous a amenés à tisser des liens étroits avec nombre de représentants de ce secteur en Belgique, notamment via notre participation au Groupe Nord/Sud. Dans le Sud, le pendant de l’économie sociale est la fameuse économie populaire, ce secteur informel qui, selon le Bureau International du Travail, fournit au moins la moitié des emplois dans les pays en voie de développement. Petits commerces, artisanat, recyclage : un véritable foisonnement d’activités, d’idées et d’ingéniosité parfois. En Afrique et en Amérique latine, Frères des Hommes soutient des projets rassemblant des femmes et des hommes pour qui l’économie populaire est devenu un moyen de subsistance incontournable, là où l’Etat a déclaré forfait.

Vendredi 21 novembre 2008 : Atelier de réflexion sur l’économie sociale au Sud et au Nord